Ostéochondrose

Ostéochondrose du rachis lombo-sacré: causes d'apparition, symptômes et traitement

Pin
Send
Share
Send

L'ostéochondrose est un problème très commun. Surtout il souffre de la colonne vertébrale lombo-sacrée de notre colonne vertébrale. La maladie commence à se développer en raison de processus destructeurs dans le tissu cartilagineux des disques intervertébraux.

En conséquence, ils perdent l'humidité et la nutrition nécessaires, deviennent moins résistants, leur hauteur diminue, les propriétés de dépréciation se détériorent.

À l'avenir, des saillies des tissus du disque, des membranes rompues, c'est-à-dire des protubérances et des hernies, qui conduisent à la douleur et à des symptômes neurologiques se forment. L'ostéochondrose de la colonne vertébrale lombaire se développe le plus souvent, car elle a la plus grande charge.

C'est en lui que commencent le plus souvent les processus dégénératifs-dystrophiques, affectant les disques intervertébraux.

Pourquoi est-il en développement

L'ostéochondrose de la section lombo-sacrée se manifeste presque à tout âge. Cette maladie affecte tous les groupes de population. La raison principale est la violation des processus métaboliques. Cela conduit à des problèmes et les disques intervertébraux ne reçoivent pas une nutrition et une humidité suffisantes. Cette raison peut être due à divers facteurs:

  • prédisposition génétique,
  • traumatisme de la colonne vertébrale,
  • un mode de vie sédentaire,
  • surcharge physique et mentale,
  • pieds plats,
  • anomalies dans le développement du système musculo-squelettique,
  • hypothermie.

Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup de facteurs qui peuvent provoquer un processus pathologique. La faiblesse des muscles du dos peut également être attribuée à de tels facteurs, car un soutien insuffisant de l'appareil musculaire entraîne une augmentation significative de la charge sur la colonne vertébrale.

En conséquence, les disques sont enfoncés par les vertèbres, les processus normaux d'approvisionnement en sang sont perturbés. Ce sont ces troubles qui provoquent une ostéochondrose intervertébrale du rachis lombaire avec toutes ses manifestations.

symptômes

L'ostéochondrose de la région lombaire donne une variété de symptômes. Tout dépend de la nature, du degré d'endommagement des disques intervertébraux et des réactions individuelles du corps. Le plus souvent, les médecins recourent à la classification de la maladie en fonction du degré de sa manifestation.

1 degré a le moins de manifestations. Tout d'abord, ce ne sont pas des douleurs très prononcées de caractère contondant, qui sont parfois données à la fesse. La douleur peut être ressentie assez longtemps, après l'effort physique, elle augmente. À ce stade, il peut y avoir des signes comme des picotements et des brûlures dans le bas du dos.Tous ces symptômes indiquent l'apparition de processus pathologiques destructeurs.

2 degrés se caractérise par une diminution de la distance entre les vertèbres due à une diminution de la hauteur des disques intervertébraux. A ce stade, la destruction de l'anneau de disque fibreux commence et la formation de protubérances, qui peut être accompagnée d'une compression des racines nerveuses.

Les symptômes de l'étape 2

  • Douleur aiguë dans le bas du dos,
  • Irradiation de la douleur dans la fesse et la jambe,
  • Sensation de brûlure de froid dans la zone touchée.

À 3 étapes, une destruction significative de l'anneau fibreux du disque se produit, ce qui conduit à la formation de hernies intervertébrales. La protrusion herniaire est beaucoup plus pressante sur les processus nerveux que la saillie. Ceci explique la symptomatologie plus prononcée, qui ne dépend plus de l'intensité de l'effort physique sur la colonne vertébrale. En 3 étapes, les symptômes de l'ostéochondrose sont assez vives:

  • douleur sévère dans la région lombaire,
  • irradiation dans la fesse et la jambe,
  • brûler dans la zone touchée,
  • symptomatologie névralgique: une violation de la sensibilité le long des racines nerveuses serrées, engourdissement du pied.

L'étape 4 développe une ostéochondrose déformante du rachis lombaire, car il existe une prolifération pathologique du tissu osseux des vertèbres.Cela est dû à la réaction protectrice du corps, qui augmente la surface de la colonne vertébrale, en essayant de stabiliser la colonne vertébrale. La douleur à ce stade peut ne pas être forte ou absente.

La colonne vertébrale perd sa mobilité dans la zone affectée, et il existe des anomalies dans le fonctionnement des organes internes en raison d'une violation de la conduction nerveuse. Il peut s'agir de manifestations telles que l'incontinence urinaire, le travail intestinal irrégulier. Perte possible de la flexibilité et de la mobilité à un point tel que le patient est handicapé. La qualité de sa vie tombe dramatiquement, et les gens ne sont plus toujours capables de faire face par eux-mêmes aux soucis familiaux ordinaires.

Complications

  • Inflammation du nerf spinal - sciatique,
  • Inflammation du nerf sciatique - sciatique,
  • La violation de l'approvisionnement du sang de la moelle épinière - la myélopathie de la compression,
  • Syndrome de queue de cheval.

La dernière complication est la plus dangereuse, car elle peut entraîner une parésie et une paralysie des membres inférieurs, ce qui entraîne souvent un handicap.

Diagnostic et traitement

Beaucoup de patients demandent comment guérir l'ostéochondrose du service lombo-sacré.Il vaut la peine de dire immédiatement qu'une guérison complète à ce stade du développement de la science médicale est toujours impossible. Vous pouvez arrêter le processus dégénératif-dystrophique, menant à la destruction des disques et au développement de la maladie.

Pour déterminer l'état de la colonne vertébrale, faire des rayons X, IRM, échographie. Un examen complet vous permet d'obtenir des informations sur l'état des tissus dans le service lombo-sacré. Si nécessaire, diverses études supplémentaires sont assignées, qui sont nécessaires pour identifier les problèmes et les complications.

Le succès peut être atteint avec un traitement précoce et l'utilisation d'un ensemble de mesures de traitement.

Méthodes de traitement

  • Médicaments,
  • Physiothérapeutique,
  • Symptomatique,
  • Chirurgical.

En cas de douleur intense, tout d'abord, des mesures sont prises pour éliminer ce symptôme. Des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des analgésiques, des myorelaxants sont utilisés.

Avec ce diagnostic, le traitement médicamenteux vise également à la restauration des tissus cartilagineux effondrés. Pour cela, des médicaments chondroprotecteurs contenant de la chondroïtine et de la glucosamine sont utilisés. Les médicaments sont pris par voie orale et appliqué sur la peau dans la zone touchée.

procédures physiothérapeutiques, en particulier, l'électrophorèse est utilisé avec des médicaments avec cette méthode de livraison à l'organisme afin de mieux pénétrer les tissus affectés et ont un effet plus prononcé. Une partie intégrante de la thérapie est la gymnastique thérapeutique. Des exercices spéciaux aident à renforcer les muscles et à améliorer la mobilité de la colonne vertébrale. Peut-être le rendez-vous du massage, des séances de thérapie manuelle. Les cliniques de profil modernes offrent un traitement pour l'ostéochondrose avec traction. Dans les cas graves, la douleur sévère, les symptômes neurologiques graves et aucun effet d'autres traitements ayant recours à la chirurgie.

Pin
Send
Share
Send